Lacy Leadership

Success is Near

Dette Fiscale et Privilèges Fiscaux de l’IRS

Qu’est-ce qu’un Lein Fiscal de l’IRS? L’Internal Revenue Service (IRS) a amélioré ses outils pour collecter les impôts sur le revenu des contribuables en souffrance. La loi fédérale impose un privilège fiscal fédéral sur tous les actifs d’un contribuable débiteur. L’impôt sur le privilège fiscal prime sur toute exonération d’exécution qui protégerait les actifs des […]

Qu’est-ce qu’un Lein Fiscal de l’IRS?

L’Internal Revenue Service (IRS) a amélioré ses outils pour collecter les impôts sur le revenu des contribuables en souffrance. La loi fédérale impose un privilège fiscal fédéral sur tous les actifs d’un contribuable débiteur. L’impôt sur le privilège fiscal prime sur toute exonération d’exécution qui protégerait les actifs des créanciers civils normaux. La protection des actifs contre le recouvrement de la dette fiscale par l’IRS est très difficile.

swatch

Le droit fiscal prévoit que le montant de tout impôt sur le revenu dû, plus les intérêts et les pénalités, constitue un privilège sur tous les biens ou droits de propriété du contribuable. Le privilège fiscal fédéral se poursuit jusqu’au paiement de l’impôt à payer ou jusqu’à l’expiration de la période de perception maximale de l’IRS, qui est de dix ans à compter de la date de l’évaluation fiscale. Un privilège fiscal survient automatiquement en cas de non-paiement de l’impôt à payer après que l’IRS a envoyé au contribuable un avis et une demande de paiement en temps opportun. Le privilège fiscal est rétroactif à la date à laquelle l’IRS évalue la responsabilité fiscale, même si le privilège n’existe qu’après un avis approprié au contribuable avec demande de paiement.

Nous pouvons aider

À planifier une consultation par téléphone ou Zoom pour examiner votre situation spécifique.

Nous aidons les clients dans tout l’état de Floride.

Le privilège de l’IRS n’annule pas les sûretés antérieures enregistrées sur les biens du contribuable, comme une hypothèque sur un bien immobilier. L’IRS peut déposer un Avis de privilège fiscal fédéral ( » NFTL ») pour parfaire le privilège contre les sûretés subséquentes déposées par des créanciers garantis concurrents. Il est important de comprendre que le privilège fiscal existe sans le NFTL et s’attache à la propriété du contribuable au moment où l’IRS a évalué la dette fiscale. Il est déjà trop tard pour transférer des actifs lorsque l’IRS révèle son privilège fiscal via le NFTL.

La force du privilège fiscal fédéral réside dans sa portée couvrant « la propriété et les droits à la propriété. »Non seulement le privilège s’attache-t-il à des biens intitulés en tout ou en partie au nom du contribuable, mais le privilège fiscal permet à l’IRS de « se mettre à la place » du contribuable et de faire valoir tous les droits de propriété que le contribuable pourrait avoir en vertu de la loi de l’État actuellement ou à l’avenir.

Les privilèges fiscaux remplacent les exonérations de propriété créées par la loi de l’État. Voici une liste de biens soumis aux privilèges fiscaux de l’IRS mais exemptés des créanciers en vertu de la loi de la Floride:

 Protection des actifs de la dette fiscale de l'IRS
  • Maison d’hôtes: un privilège fiscal fédéral devient un privilège sur une propriété familiale en Floride. L’IRS ne forcera pas le privilège et ne forcera pas la vente de la maison du contribuable, mais le privilège fiscal doit être payé comme tout autre privilège hypothécaire si le contribuable vend ou refinance la maison.
  • Traitements et salaires: l’IRS peut garnir 15% des traitements et salaires exonérés d’un contribuable sur une base continue. Cela signifie que l’IRS peut obtenir une ordonnance de saisie-arrêt continue contre le salaire et les salaires d’un contribuable de Floride qui est chef de famille, même si ces salaires ne peuvent pas être saisis par un créancier judiciaire ordinaire en Floride.
  • IRA et plans de retraite: l’IRS a le droit de prélever sur le plan de retraite IRA et 401k d’un contribuable. Cependant, l’agent du revenu ne prendra pas cette mesure sans l’autorisation écrite d’un gestionnaire de l’IRS. L’IRS ne peut obtenir aucun plus grand droit de contraindre les distributions de retraite que le contribuable ne l’a en vertu des documents du régime.
  • Sécurité sociale: l’IRS peut verser 15% du chèque mensuel de sécurité sociale d’un contribuable.
  • Locataires par propriété entière: les locataires par actifs entiers ne sont pas exemptés du prélèvement de l’IRS lorsque les conjoints n’ont pas produit de déclaration conjointe et qu’un seul des conjoints est redevable d’impôts. Le conjoint non redevable d’impôts peut obtenir des fonds qu’il peut prouver qu’il a contribué individuellement au compte conjoint.
  • Prestations d’invalidité: l’IRS peut garnir les paiements d’invalidité autrement exemptés en vertu de la loi de la Floride.
  • Intérêt bénéficiaire dans une fiducie dépensière: une fiducie créée par un tiers au profit d’un contribuable est exemptée des créanciers de jugement si la convention de fiducie contient une  » disposition dépensière » qui interdit au contribuable bénéficiaire de céder ses droits de recevoir des distributions de fiducie. Cependant, étant donné que les privilèges fiscaux s’appliquent aux droits de propriété ainsi qu’au titre de propriété, le privilège fiscal peut être appliqué contre les droits d’un contribuable de recevoir des distributions de fiducie d’une fiducie dépensière. Le privilège s’attache aux droits actuels d’un bénéficiaire sur des distributions à un moment futur, même si les distributions peuvent être subordonnées à un événement futur. L’IRS peut prélever sur les intérêts en fiducie du bénéficiaire et ordonner au fiduciaire de verser toutes les distributions futures à l’IRS au lieu du contribuable.
  • Fiducie discrétionnaire: l’intérêt bénéficiaire d’un contribuable dans une fiducie peut être protégé contre les privilèges de l’IRS si les distributions de fiducie sont entièrement à la discrétion d’un fiduciaire tiers. Le fiduciaire doit avoir un contrôle absolu et inconditionnel sur les distributions de fiducie au contribuable. Si le contribuable a une base juridique pour obliger un fiduciaire à distribuer de l’argent, l’IRS pourrait faire valoir son privilège fiscal contre le droit et le pouvoir légaux du bénéficiaire d’obtenir de l’argent en fiducie.

Un contribuable peut protéger les ânes si le prélèvement de l’IRS créerait des difficultés déraisonnables pour le contribuable ou sa famille. Les contribuables peuvent obtenir un allégement de difficultés en contactant le service d’avocat des contribuables de l’IRS.

L’IRS ne prélèvera généralement pas sur les actifs productifs de revenus d’un contribuable tels que le matériel commercial ou les biens locatifs dans la mesure où la saisie diminuerait la capacité du contribuable à payer la dette fiscale.

La Faillite élimine-t-Elle Les Impôts?

La faillite éliminera ou déchargera certains types de dettes fiscales. Les règles de décharge de faillite du chapitre 7 sont mieux comprises comme des « règles négatives. » Le chapitre 7 de la faillite éliminera les dettes fiscales admissibles à la libération de la faillite, sauf ce qui suit:

  1. Impôts pour lesquels une déclaration de revenus devait être produite dans les trois ans (plus les prolongations) précédant la date de dépôt de la faillite. Par exemple, la déclaration de revenus pour les impôts sur le revenu de 2014 devait être produite le 15 avril 2015 (plus les prolongations) et, par conséquent, ces impôts sur le revenu ne peuvent pas être acquittés en déposant une déclaration de faillite déposée au plus tard le 15 avril 2018 (plus le moment des prolongations); OU
  2. Impôts évalués par l’IRS dans les 240 jours précédant le dépôt de la faillite. La date d’évaluation est la date à laquelle l’obligation fiscale est entrée dans les enregistrements de l’IRS; OU
  3. Impôts non encore imposables mais encore imposables; OU
  4. Impôts pour lesquels une déclaration de revenus a été produite en retard et produite dans les deux ans précédant le dépôt de la faillite (cependant, certains tribunaux ont jugé qu’une déclaration de revenus produite en retard empêche l’acquittement de l’impôt sur le revenu);
  5. Impôts d’un débiteur qui a commis une fraude liée à une déclaration de revenus ou qui a tenté délibérément d’échapper ou d’annuler des impôts a cherché à être déchargé.
  6. Les déclarations de revenus de remplacement ne peuvent pas être libérées – ces déclarations que l’IRS dépose au nom du contribuable

En d’autres termes, une dette fiscale admissible qui ne manque à aucun des cinq critères ci-dessus peut être effacée dans une faillite au chapitre 7 ou au chapitre 13. Ces taxes sont  » déchargeables. »

Le critère de décharge de l’impôt sur le revenu est différent au chapitre 13 de la faillite. Une faillite au chapitre 13 qu’un débiteur peut décharger:

  1. Impôts pour lesquels les déclarations de revenus ont été produites en retard mais dans les deux années précédant la faillite, à condition que les évaluations fiscales n’aient pas été faites ou aient été faites plus de 240 jours avant le dépôt de la faillite; ET
  2. Impôts liés à des déclarations ou impôts frauduleux que le débiteur a volontairement tenté d’éluder ou de vaincre.

Si l’impôt sur le revenu d’un débiteur en faillite satisfait aux exigences à acquitter, tout intérêt accumulé sera également soumis à décharge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.