Lacy Leadership

Success is Near

Comment éviter la condensation dans votre hangar métallique

Un hangar métallique est idéal pour stocker des objets ou peut être utilisé comme atelier. Il nécessite très peu d’entretien et, contrairement aux hangars en bois, il n’est pas nécessaire de tacher ou de traiter l’extérieur. Cependant, le seul problème qui se produit avec ces hangars est la condensation. Il y a des mesures à […]

Un hangar métallique est idéal pour stocker des objets ou peut être utilisé comme atelier. Il nécessite très peu d’entretien et, contrairement aux hangars en bois, il n’est pas nécessaire de tacher ou de traiter l’extérieur. Cependant, le seul problème qui se produit avec ces hangars est la condensation. Il y a des mesures à prendre pour s’assurer que la condensation se produit le moins possible. Une grande partie de cette condensation se produira près de la fondation. Il est important de penser à la condensation lors de la mise dans un hangar. Il est beaucoup plus facile d’empêcher la condensation lors de l’installation d’un hangar plutôt que de le changer une fois qu’il est debout.

Étape 1 – Vérifier la fondation

La taille et la composition de la fondation contribueront aux problèmes de condensation. Si du ciment est utilisé, assurez-vous que la fondation est seulement un pouce ou deux plus large que le hangar de chaque côté. Il est également très important que le ciment durcisse correctement. Si le hangar est installé trop tôt, l’eau dans le ciment entrera dans le hangar et commencera des cycles de condensation. Une membrane étanche à l’humidité peut également être installée dans la fondation. Cela devrait être fait au moins 2 pouces au-dessus du niveau du sol.

Étape 2 – Créer une base en bois surélevée

Si le hangar et les fondations ont déjà été installés, la création d’un plancher en bois surélevé permettra la circulation de l’air sous le hangar. Cela peut réduire considérablement la condensation. Lors de l’installation de ce type de plancher, le hangar devra être fixé au sol à l’aide de vis à bois. Appliquez également un joint mastic à l’intérieur du hangar. Assurez-vous que l’eau ne peut pas s’accumuler sous le plancher en bois, car cela contrecarrera les avantages de la circulation de l’air.

Étape 3 – Appliquer du mastic

Un mastic ou un mastic silicone appliqué à l’extérieur du hangar est important. Ce mastic doit être appliqué là où le hangar rencontre la base en béton. La fonction de ce produit d’étanchéité est de permettre le ruissellement de l’eau à l’extérieur du hangar et de s’assurer que l’eau ne pénètre pas dans le hangar à sa base.

Étape 4 – Ajouter de l’isolant

De la condensation se forme parce que le hangar n’est pas correctement isolé. Appliquez de la mousse rigide à l’intérieur du hangar. En outre, percez des trous dans l’isolant pour permettre la ventilation. Les évents doivent avoir un diamètre d’environ 6 pouces. Une fois l’isolation en place, appliquez un mur en contreplaqué. Assurez-vous que les murs et le toit sont correctement isolés.

Étape 5 – Ajouter des évents

La circulation est importante car il est nécessaire de sortir l’humidité du hangar. La plupart du temps, l’humidité pénètre dans le hangar pour former la base ou le fond. Par conséquent, il sera nécessaire d’avoir un évent vers le haut de la remise. L’air à l’intérieur du hangar est chaud, il sortira donc par le haut et attirera plus d’air par le bas. De cette façon, avec un évent, une circulation d’air constante élevée se produit.

Étape 6 – Utilisez un déshumidificateur

S’il y a encore des problèmes de condensation majeurs, un déshumidificateur peut éliminer une grande partie de l’humidité dans le hangar. Ce sera un choix plus coûteux car le déshumidificateur fonctionnera à l’électricité et devra fonctionner en permanence. Essayez l’isolation et la ventilation avant d’installer un déshumidificateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.